La plupart des gens admettent que les bonnes habitudes alimentaires sont difficiles à tenir lorsque l'on connaît une période de stress. Le fait est que manger pour combler un besoin émotionnel ou aller au fast food parce que l'on a pas le temps de se préparer quelque chose lorsque l'on est stressé n'est pas un bon régime alimentaire à suivre. La prise de poids peut aussi être le fait d'un déséquilibre hormonale dans notre corps provoqué par le stress et l'anxieté.

Le cortisol est une hormone qui régule de nombreuses actions dans notre corps. Le cortisol est secrété par la glande surrénale (dans les reins) et son niveau de sécrétion dans le sang dépend de l'heure de la journée (les niveaux de cortisol sont au plus haut le matin entre 6h00 et et 8h00 et au plus bas vers minuit). Le cortisol est un élément qui permet de réguler la pression sanguine et c'est le composant chimique qui de donne de l'énergie et de la force musculaire dans notre corps. Enfin, le cortisol stimule la production d'insuline et maintient l'augmentation du glucose dans le sang. Il en résulte un accroissement de notre appétit et donc de notre envie de manger.

Le cortisol est désigné par les spécialistes comme l'hormone du stress car des niveaux plus importants de cortisol sont sécrétés dans notre organisme pendant les moments de stress physiques ou psychologiques. Cette production de cortisol au delà de la normale peut non seulement provoquer une prise de poids mais aussi changer les endroits de votre corps ou vous allez grossir. Par exemple, certaines recherches ont montré que le stress et le cortisol peuvent provoquer une prise de poids dans la région abdominale plutôt que dans les hanches. Ce dépôt de matière grasse peut être toxique car le trop plein de matière de grasse dans l'abdomen va souvent de paire avec des maladies cardio-vasculaires comme les crises cardiaques ou les hémorragies cérébrales.

Le stress n'est pas la seule raison pouvant provoquer des niveaux élevés de cortisol: d'autres maladies peuvent aussi provoquer des augmentations de cortisol dans le sang. Le syndrome de Cushing est le terme que les médecins utilisent pour désigner une condition médicale dans laquelle on retrouve de hauts niveaux de cortisol ayant conduit à des changements de l'apparence physique comme l'obésité sur le ventre et le visage.

La prise ou la perte de poids dépend de nombreux facteurs comme le métabolisme, le degré d'exercice physique et même le type de nourriture consommée et l'heure de la journée à laquelle sont pris les repas. Des facteurs génétiques peuvent aussi avoir une influence sur notre métabolisme et peuvent expliquer la tendance de certaines personnes à prendre ou perdre du poids plus rapidement que les autres.

Malgré tout, il est difficile de dire si un niveau particulier de cortisol chez un individu va forcément être à l'origine d'une prise de poids. Le niveau de cortisol qui va être produit en réaction au stress peut varier entre les personnes et certains individus sont plus sensibles au stress que d'autres. La recherche a montré que les femmes ayant tendance a réagir au stress avec des niveaux de sécrétion de cortisol plus grands ont aussi tendance à manger davantage en périodes de stress que les autres femmes. D'autres études ont montré que les femmes dont l'excès de graisse est stocké dans la région abdominale produisaient plus de cortisol et avaient généralement un rythme de vie plus stressant que les femmes dont l'excès de graisse se trouvent dans les hanches.

L'industrie des régimes alimentaires a essayé de faire la promotion des régimes pouvant soit disant réduire les niveaux de cortisol et faire perdre du poids. Aucune étude sérieuse n'a pu prouvé que ces régimes fonctionnaient. En réalité, faire du sport et de l'exercice est la meilleure méthode pour réduire des niveaux de cortisol trop importants générés en réaction au stress et pour brûler les calories en trop afin de stimuler la perte de poids.